Bienvenue Mes consultations A propos Publications Contact Liens utiles
Maigrir
Poids IMC
Enfants et ados
Diabète
Cholestérol
Perturbations digestives
Grossesse
Troubles du comportement alimentaire
Troubles du comportement alimentaire  
Les désordres alimentaires qui figurent parmi les troubles psychologiques les plus courants chez les jeunes, peuvent aussi toucher les adultes.
Ils se manifestent par l’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie et se diagnostiquent selon des critères précis.

Qu’est-ce l’anorexie mentale ?

L’anorexie mentale concerne plus les filles que les garçons.
On distingue deux types d’anorexie mentale. Le plus classique étant le « restrictif » qui consiste à jeûner ou s’alimenter exclusivement d’aliments pauvres en énergie : fruits et légumes. Le deuxième type est mixte associant crises de boulimie et prise de laxatifs.
Elle se traduit par un refus de maintenir un poids corporel minimum normal et une peur intense de prendre du poids. La personne anorexique a une perception complètement altérée de l’image de son corps qu’elle voit toujours « trop gros » alors qu’elle se trouve dans une maigreur extrême.

Qu’est-ce que la boulimie ?

La boulimie est proche de l’anorexie dans le désir intense qu’éprouve la personne à avoir une silhouette mince. Mais elle ne parvient pas à maintenir le jeûne et passe par des périodes de relâchement total au cours desquelles elle mange avec frénésie, sans limites, et dans une forme d’ « absence d’esprit », tous les aliments qu’elle s’interdit en temps normal. Elle adopte un comportement compensatoire en vomissant, en faisant un usage excessif de laxatifs et en pratiquant intensément de l’exercice physique.

  Qu’est-ce que l’hyperphagie ?

C’est de la boulimie en l’absence de comportement compensatoire. La prise alimentaire (sans faim) est plus rapide que la normale et ne s’arrête qu’à l’apparition de sensations digestives désagréables. Elle se pratique en solitaire, en cachette et avec une impression de perte de contrôle total.

Les crises de boulimie et d’hyperphagie s’accompagnent de sensations de dégoût de soi, de culpabilité, de dépression. Elles suscitent une détresse importante chez la personne.

Prise en charge diététique

Le traitement est pluridisciplinaire et il implique que la personne soit consentante. Le diététicien n’est certainement pas l’intervenant de première ligne. Il fera équipe avec le médecin traitant, le psychiatre, le psychologue afin d’aider la personne à s’en sortir. Ce sont souvent des prises en charge de longue haleine, surtout si la pathologie est installée depuis longtemps.